Christian Favre | Christian Favre – pianiste
91
page-template-default,page,page-id-91,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive

Christian Favre – pianiste

Deux jeunes pianistes et étudiants de Christian Favre s’expriment
sur sa personnalité de pianiste et de musicien:

« Au grand soleil d’amour chargé ». Ce vers de Rimbaud pourrait correspondre au jeu pianistique de Christian Favre. Le poète inspira aussi Luigi Nono qui se demande : « comment savoir écouter les pierres rouges et blanches de Venise au lever du soleil, comment savoir écouter l’arc infini des couleurs, sur la lagune au coucher du soleil ? »

Du jeu de Christian Favre, cette beauté coule…

L’accent est mis sur la rareté, force et tendresse. Des lignes transcendantales se révèlent, chaleur et grandeur. Et le piano se mue en l’évocation d’un émerveillement lointain qui se fait proche.
De la musique pure ruisselle…

L’interprète est un voyant qui créé des architectures de vérités humaines – dans l’humilité de l’écoute du bruissement de la vie.

Antoine Gilliéron

Christian Favre est un grand musicien à l’inspiration sans limite, et un merveilleux pianiste et compositeur. Je l’ai très souvent écouté sur scène lors de récitals, de concertos et de concerts de musique de chambre. Chaque fois, je me suis rendu compte de mon privilège de l’avoir eu comme professeur entre mes 10 et 19 ans et de pouvoir continuer à lui demander régulièrement conseil.

Si je devais parler de quelques aspects de son jeu, je citerais sa culture du beau son, toujours rond, jamais dur, et la magnifique sobriété de ses interprétations toujours au service de la musique et toujours pleines d’une passion communicative. D’ailleurs, quand je rencontre un de ses élèves, je le reconnais précisément à cette passion contagieuse héritée de Christian Favre qu’il a si bien su nous communiquer.

Son esprit de compositeur fait de lui un pianiste rare. Il connaît vraiment la musique de l’intérieur, sa familiarité avec l’art de la composition lui donne un sixième sens pour percevoir l’architecture des œuvres, leurs fondations cachées, leurs orchestrations possibles… J’en reviens à ma chance de l’avoir eu comme professeur !

Jean-Selim Abdelmoula

christian-favre-pianiste-002

christian-favre-pianiste-001

Interprète privilégié de la musique romantique, Christian Favre excelle aussi bien dans les récitals pour piano solo que dans la musique de chambre et les concertos avec orchestre.

Il a parcouru toute l’Europe, ayant notamment pour partenaires des chefs comme Armin Jordan, Franz Welser-Möst, Marcello Viotti, Evelino Pido et Mario Venzago, les pianistes Martha Argerich et Alexandre Rabinovitch, les violonistes Pierre Amoyal, Raphaël Oleg, Tedd Papavrami et Gilles Colliard ainsi que nombre de comédiens tels que Corine Coderey, Richard Vachoux.

Il pratique volontiers le quatuor et le quintette, en particulier avec le Trio à cordes de Munich et le Quatuor Sine Nomine. Il est le pianiste du Quatuor Schumann dont il est le fondateur.

Christian Favre est passionné de littérature et de poésie. Ce que reflète son jeu pianistique, frappant par un caractère essentiellement poétique.

Loin de ne reproduire que mécaniquement le texte des partitions, il insuffle une vie intense aux œuvres qu’il nous fait revivre comme s’il s’agissait d’une création originale, sur l’instant.

Pierre Hugli
Journaliste